November 05, 2022
L'HEBDO #66 : Matter - IA antivol - Télétravail sous cybersurveillance - Metavers sans passion

Dans cet épisode : lancement officiel du protocole Matter pour les objets connectés, une IA pour surveiller les voleurs dans les magasins, la tentation de la cybersurveillance au travail et le manque d'intérêt pour le metavers. Bonne écoute !


L'ACTU DE LA SEMAINE

Le nouveau Twitter

Elon Musk révolutionne Twitter avec un abonnement payant pour bénéficier de services "premium". Mais ne risque-t-il pas de créer un Twitter à deux vitesses ? En tout cas, l'affaire fait polémique, notamment en France. 

Les concurrents de Twitter

Elon Musk révolutionne Twitter avec un abonnement payant pour bénéficier de services "premium". Mais ne risque-t-il pas de créer un Twitter à deux vitesses ? En tout cas, l'affaire fait polémique, notamment en France. 

Connaissez-vous le Listenbourg ?

C'est un pays situé à l'ouest de l'Espagne et du Portugal... qui n'existe pas. Sorti de l'imagination d'un internaute français pour railler les Américains, le pays imaginaire Listenbourg est devenu viral en quelques jours à peine. 

La colère des streameuses

Les streameuses françaises, qui diffusent des vidéos d'elles-mêmes jouant à des jeux vidéo sur Twitch, n'en peuvent plus. Elles alertent contre les injures et le harcèlement à caractère sexuel dont elles font l'objet. Le secrétaire d'Etat au numérique s'est saisi de l'affaire.

L'INNOVATION DE LA SEMAINE

Des batteries qui se rechargent grâce aux vibrations 

Recharger sa voiture électrique grâce aux vibrations de la route ? Ce sera bientôt possible, si l'on en croit une startup américaine, Gig Performance, qui a mis au point un équipement qui transforme l'énergie cinétique des soubressauts de la route en énergie électrique. 

LES INTERVIEWS DE LA SEMAINE

Matter, un protocole pour les unifier tous

Le protocole Matter pour les objets connectés a été lancé officiellement cette semaine à Amsterdam. Soutenu par tous les acteurs du secteur, il est censé simplifier la vie des utilisateurs de produits domotiques. 

🎙 David Girault, responsable du projet Matter chez Orange

Une IA contre le vol à l'étalage

La société française Veesion a mis au point un filtre logiciel qui permet à n'importe quel système de vidéosurveillance en magasin de repérer les gestes possiblement délictueux. Par exemple, quelqu'un qui met des produits dans un sac à dos. 

🎙 Thibault David, CEO de Veesion

Télétravail sous cybersurveillance

Caméras allumées, logiciels espions, GPS, capteurs divers... Le développement du télétravail lié à la crise Covid a entrainé une augmentation de la cybersurveillance des employés grâce à toutes sortes d’équipements. Aujourd'hui encore, le système perdure. 

🎙 Jacques Henno, journaliste aux Echos

Pourquoi le metavers ne fait-il pas rêver ?

Pourquoi le metavers n’arrive-t-il pas à convaincre, ou au moins à séduire ? Parce que l'on manque de cas d'usage, estime le directeur de la banque d'affaire Avota et auteur du livre "Le Phénomène Metavers" (Dunod). Mais, au fait, c'est quoi le metavers ? 

🎙 Philippe Rodriguez, auteur du livre « La revolution Metavers » (Dunod)

 


Cet épisode vous a plu ? Découvrez la série spéciale Vous allez tout comprendre consacrée aux technologies du quotidien.

Transcript

Sommaire

Bonjour, c’est Jérôme Colombain. Je suis ravi de vous retrouver pour L’Hebdo de Monde Numérique du 5 nov 2022

  • Les objets connectés à la maison vont enfin pouvoir se parler entre eux plus facilement. Le protocole Matter prend son envol. De quoi s’agit-il ? Réponse dans cet épisode avec un porte-parole de l’opérateur Orange.
  • Pourquoi le metavers ne fait-il pas rêver ? Qu’est-ce qui manque à ce projet de monde virtuel pour intéresser vraiment le grand public ? Réponse avec Philippe Rodriguez, auteur d’un livre sur le metavers.

Dans cet épisode, vous découvrirez aussi un système de lutte contre le vol en magasin piloté par intelligence artificielle.

Et puis, on va parler des excès de la cybersurveillance au travail.

Bienvenue dans Monde Numérique Hebdo #66. C’est parti pour l’actu de la semaine.

 

Actu : Twitter

Le nouveau Twitter ! Il arrive ! Et le moins que l’on puisse dire c’est que cela fait des vagues.Conséquence du rachat par Elon Musk, le réseau social au petit oiseau bleu devrait connaître pas mal de changement.

Le premier changement, c’est d’abord que Twitter devient payant.

Enfin presque. Et sachant qu’il l’était déjà un peu aux États-Unis et dans quelques pays, mais pas en France. En fait, le service baptisé Blue va être étendu.

Un service payant, 8 dollars par mois environ (variable selon les pays, a dit E.Musk). 8 dollars pour accéder aux fonctions supplémentaires suivantes :

  • Moins de publicité
  • Plus de visibilité quand on poste une réponse à un tweet
  • Possibilité d’envoyer des vidéos et des enregistrements audio plus longs
  • Et surtout : la possibilité de corriger un tweet pendant 30 minutes après l’avoir posté. Ce qui est une vraie petite révolution.

Mais surtout. Ce package à 8 euros doit inclure l’octroi du petit badge bleu de certification de Twitter.

C’est cette petite pastille, que l’on trouve sur les profils de certaines personnalités publiques (hommes politiques, stars du showbiz ou journalistes) pour garantir que le profil est authentique. Jusqu’à présent c’était octroyé à la demande par les équipes de Twitter. Mais de manière très discrétionnaire. Désormais, il suffira de payer.

Pour Elon Musk, il s’agit de lutter contre les faux comptes qui diffusent notamment de la haine et des fake news. Car pour obtenir ce badge, il faudra toujours fournir une pièce d’identité. Donc, cela en fait un moyen d’identification.

Mais cette histoire de services payants a suscité beaucoup de débats. Selon certains, cela revient à octroyer un signe distinctif à n’importe qui pourvu qu’il passe à la caisse. Et comme les messages des abonnés payants seront plus visibles, est-ce que cela ne va pas créer un Twitter à deux vitesses, entre ceux qui ont les moyens de payer et ceux qui ne payent pas ? Autant dire que sur Twitter en France le débat a été chaud ces dernières semaines.

D’un point de vue plus économique. Ce qui est sûr, c’est que Twitter change de visage. Il y a une vraie stratégie pour en faire un nouveau Twitter, de type Freemium (c'est-à-dire avec une partie gratuite et une partie payante, une partie payante.). Pour diversifier les revenus et réduire l’influence des annonceurs au profit des utilisateurs, qui auront plus leur mot à dire, d’une certaine manière. Et puis, c’est un tournant qui rappelle que l’ère du tout gratuit sur Internet, en tout cas pour ce type de plateformes, est bel et bien terminé. La fin d’une époque, en somme. Ce qui est peut-être le prix à payer pour avoir des services plus matures. On verra si cela contribue à assainir un peu Twitter qui a bien besoin. En attendant la deuxième étape qui sera, comme on l’a annoncé Elon Musk, la transformation de Twitter en une application à tout faire, sur le modèle du chinois WeChat. qui permettra aussi d’accéder à des contenus, de faire des achats, de payer, etc. etc.

 

Actu : concurrent Twitter

La transformation de Twitter va-t-elle faire fuir certains utilisateurs et bénéficier à d’autres réseaux sociaux ? C’est la question qui se pose.

Et du coup, des concurrents à la plateforme fourbissent leurs armes.

C’est le cas notamment d’une nouvelle application de conversation qui est en train d’être lancée et qui attire l’attention, car elle est signée par le fondateur historique de Twitter, qui a quitté la boite depuis longtemps, le célèbre Jack Dorsay. Jack Dorsay a annoncé le lancement prochain de sa plateforme baptisée BlueSky. Pour l’instant, elle est encore en phase de test, accessible seulement sur demande. Bluesky a pour ambition de corriger tout ce qui ne va pas sur Twitter. En donnant plus de pouvoir aux utilisateurs qui pourront créer leurs propres sous-réseaux. Qui auront un identifiant unique pour se connecter à plusieurs services et qui pourront décider de la manière dont l’algorithme de recommandation présente les contenus.

Cela fait déjà plusieurs années que Dorsay travaille sur ce projet.

Bluesky utiliserait le blockchain, qui est l’un des dadas de Jack Dorsay. Autre concurrent qui pourrait peut-être bénéficier d’un petit effet Elon Musk et attirer des déçus de Twitter : c’est le réseau Mastodon.

Peu connu du grand public, Mastodon est une sorte de Twitter basé sur du logiciel libre et des serveurs distribués, dans un esprit ressemblant plus à l’Internet d’avant.

Mastodon fonctionne avec un système d’instances, un peu plus compliqué pour le commun des mortels.

En tout cas, il sera intéressant de voir si ces alternatives à Twitter bénéficient dans les semaines à venir d’un véritable exode des utilisateurs de Twitter ou pas.

Rappelons que les déboires de Facebook ces dernières années, , malgré des fermetures de comptes, n’avaient pas entamé son audience globale de manière vraiment significative.

 

Actu : Listenbourg

Connaissez-vous le Listenbourg ? C’est le phénomène viral de ces dernières semaines sur les réseaux sociaux. Le Listenbourg, c’est ce pays, grand comme la France environ, qui se trouve à l’ouest de l’Espagne et du Portugal.

Et oui, sauf qu’à l’ouest du Portugal, comme chacun sait, il n’y a rien du tout en réalité, à part l’océan Atlantique, car le Listenbourg est un pays fictif. Le Listenbourg a été inventé par un internaute qui a voulu se moquer des Américains, dont on dit toujours qu’ils sont nuls en géographie et qu’ils ne connaissent rien en dehors de leur pays.

L’internaute en question, qui se fait appeler Gaspardo, a juste publié sur Twitter une fausse carte d’Europe faisant apparaître le soi-disant Listenbourg. La blague a immédiatement été relayée de manière massive. Y compris des entreprises ou des organismes divers, qui ont commencé à s’amuser en annonçant qu’ils allaient ouvrir des représentations au Listenbourg. Buffalo Grill, Waze, Deliveroo, Prime Video ou Jean Lassalle y sont allés de leurs petites blagues.

Sur Twitter, on trouve même le compte Listenbourg News qui donne des nouvelles régulières de ce pays fictif. Ça fait un peu penser au fameux pays Groland de Canal+. Un photomontage a même tenté de faire croire que des chaines de télé américaines avaient évoqué le phénomène.

Bref, pour vos prochaines vacances, allez donc faire un tour au Listenbourg, ça ne devrait pas vous couter trop cher. En attendant, on verra combien de temps va durer ce phénomène viral avant de ne plus faire rire personne.

 

Actu : streameuses

Moins léger dans l’actualité toujours, il y a ce mouvement des streameuses françaises qui ont décidé de se faire entendre pour témoigner du harcèlement dont elles font l’objet, principalement sur la plateforme Twitch. Insultes sexistes à gogo, menaces de viols, photomontages pornographiques. C’est un véritable calvaire que vivent ces jeunes filles qui ne font rien d’autre que la même chose que leurs homologues masculins : c'est-à-dire diffuser des vidéos en direct, le plus souvent en jouant à des jeux vidéo. Un phénomène d’une violence inouïe. Qui les oblige parfois à s’arrêter parce qu’elles n’en peuvent plus ou ne jamais oser se lancer.

Il faut savoir que la modération sur la plateforme Twitch est très mauvaise. Il y a déjà eu des mouvements de protestation, notamment aux États-Unis, mais cela n’a pas donné grand-chose. Ce mouvement n’est donc pas nouveau, mais il ne s’arrange pas. Les utilisateurs qui insultent et harcèlent ne font l’objet d’aucune sanction et agissent donc en toute impunité. Récemment, plusieurs streameuses ont donc témoigné publiquement.

L’affaire a fait réagir le ministre délégué au Numérique, Jean-Noël Barrot qui souhaite réunir prochainement les représentants des plateformes pour tenter de faire enfin quelque chose pour que les harceleurs soient poursuivis et condamnés ou au moins bloqués. Puisque visiblement ils continuent à se considérer totalement protégés derrière leurs claviers et leurs pseudonymes.

 

L’Inno de la semaine :

L’innovation de la semaine, c’est un drôle de système qui pourrait bien nous venir en aide dans la transition énergétique des véhicules. Un équipement pour recharger les véhicules électriques grâce aux vibrations de la route. Si vous possédez un véhicule électrique, vous savez que l’énergie cinétique, quand on ralentit, permet de récupérer un peu d’énergie et de recharger légèrement la batterie, ce qui ajoute de l’autonomie au véhicule. Et bien, une société américaine, du nom de Gig Performance, affirme avoir mis au point un dispositif connecté aux amortisseurs transformer l’énergie cinétique des vibrations des routes en énergie électrique.

Des amortisseurs qui rechargent les batteries en quelque sorte.

Ça s’appelle Roadkill 5000. Cela va plus loin que les systèmes qui récupèrent de l’énergie quand on freine, car cela fonctionne en continu.

Autrement dit, plus vous roulez sur des routes cabossées et plus ça recharge. Plus il y a de roues aussi. C’est d’ailleurs pour cela que la société Gig Performance vise en premier le marché des poids lourds qui ont des trains avec des doubles ou des triples roues. La compagnie n’en dit pas beaucoup plus sur le fonctionnement de ce système qui est quand même surprenant, car on imagine que cela ne doit quand même pas produire beaucoup d’électricité, mais elle affirme qu’elle va déposer un brevet.

L’avantage, c’est que cela pourrait potentiellement s’adapter sur n’importe quel véhicule existant, 100% électriques ou hybrides. Ce ne serait pas réservé à des véhicules neufs.

Le procédé a été présenté en octobre 2022 lors d’un salon spécialisé à Las Vegas. On en saura plus, espérons-le, dans les mois et les années à venir.

Pour en savoir plus, vous trouverez le lien en description de cet épisode, sur MondeNumerique.info et sur votre appli de podcast.

https://www.gigperformance.com/learn-more/

 

Avant de passer aux interviews de Monde Numérique, un mot pour vous remercier car l’audience de Monde Numérique a franchi ces derniers jours une nouvelle étape : le cap des 100 000 écoutes par mois a été dépassé. C’est la preuve que ce programme vous convient apparemment. J’en suis vraiment ravi.

Vous le savez, je suis très attentif à vos remarques et vos commentaires pour améliorer en permanence le contenu et la forme de ce podcast.

Vous pouvez poster un avis sur les plateformes de podcast. Apple Podcast, Spotify et Podcast Addict.

Vous pouvez aussi m’envoyer des commentaires concernant un épisode en particulier en allant sur le site Monde Numérique.info, tout en bas sur la page de l’épisode, vous trouverez un espace de commentaire.

Et sinon vous pouvez m’envoyer un mail ou même un message audio.

100 000 écoutes par mois, donc. On va essayer de ne pas s’arrêter là. !

 

ITW : Matter

Le 4 octobre 2022, un petit nouveau a vu le jour dans le paysage des objets connectés pour la maison : le protocole Matter a fait son apparition. Et cette semaine avait lieu à Amsterdam le grand lancement officiel de Matter avec un déballage de produits de toutes marques compatibles Matter.

Car Matter, c’est la promesse de faire parler entre tous les objets connectés de la maison, quels que soient leurs marques et quels que soient leurs technologies.

Un enjeu pour tous les industriels du secteur. Parmi eux, l’opérateur Orange. On en parle avec David Giraud, responsable du projet Matter chez Orange.

[Interview David Giraud]

 

ITW : Veesion

Les commerçants le savent bien : le vol à l’étalage est un véritable fléau qui peut représenter des pertes financières importantes. Pour lutter contre ce fléau, une startup française a mis au point une intelligence capable de détecter automatiquement les vols en magasin.

Comment ça marche ? Et pourquoi cette innovation ?

On en parle avec Thibault DAVID, CEO et co-fondateur de la société Veesion (avec 2 e).

[Interview Thibault DAVID]

 

ITW : Cybersurveillance au travail

Caméras allumées, logiciels espions, GPS, capteurs divers et variés.

Le développement du télétravail lié à la crise Covid a entrainé une augmentation de la cybersurveillance des employés grâce à toutes sortes d’équipements et de logiciels. Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Le journaliste Jacques Henno a enquêté pour le média Les Echos.

Et le résultat de son enquête est édifiant : la cybersurveillance parfois illégale est encore une réalité dans certaines entreprises et pose de nombreux problèmes.

[interview Jacques Henno]

Vous pourrez trouver le lien vers l’article de Jacques Henno pour Les Echos sur la cybersurveillance au travail dans la description de cet épisode.

https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/surveiller-ses-salaries-quand-la-tentation-est-trop-grande-1870196

 

ITW : metavers

Le metavers passera-t-il l’hiver ? C’était peu ou prou le titre d’un article paru cette semaine à propos du fameux metavers.

Plusieurs articles en fait ont récemment souligné les interrogations autour de ce concept promu notamment par Mark Zuckerberg.

Le patron de Meta peine à convaincre, au point de sembler mettre en danger sa compagnie.

Mais au-delà de Meta. Pourquoi le metavers n’arrive-t-il pas à convaincre, ou au moins à séduire ? On trouve certaines réponses dans un livre qui vient de sortir qui s’intitule « La révolution Metavers » (Dunod). J’ai rencontré son auteur, Philippe Rodriguez, par ailleurs dirigeant de la banque Avolta, spécialisée dans les entreprises innovantes.

[Interview Philippe Rodriguez]

Une utopie ? Retrouvez toute la première partie de cette interview très prochainement dans le podcast monde numérique

C’est fini. Merci de l’avoir écouté jusqu’au bout.

La semaine prochaine. N’hésitez pas à dire en commentaire ce que vous en pensez pour les autres utilisateurs qui passent par là.

Dites pourquoi vous avez choisi d’écouter ce podcast et s’il a répondu à vos attentes.

Je vous salue. A samedi prochain.

 

Thibault David Profile Photo

Thibault David

CEO de Veesion

Jacques Henno Profile Photo

Jacques Henno

Journaliste aux Echos

Philippe Rodriguez Profile Photo

Philippe Rodriguez

Auteur du livre « La revolution Metavers » (Dunod)

David Giraud

Responsable du projet Matter chez Orange