October 22, 2022
L'Hebdo #64 : Radar Wi-Fi - Lidars à l'aéroport - Mots de passe - Festival du podcast

Sommaire chargé cette semaine ! Avec mes invités, on parle d'un détecteur de présence par ondes Wi-FI mis au point par les chercheurs d'Orange, de la technologie Lidar avec le français Outsight, des bonnes pratiques pour protéger ses mots de passe avec notre partenaire ESET et du boom du podcast avec Bruno Gugielminetti. Bonne écoute !


L'ACTU DE LA SEMAINE

Netflix trier les crocs 

Dans un contexte de concurrence accrue, le leader de la SVOD lance un service à bas coût financé par la publicité et part en guerre contre le partage abusif de comptes. Gare aux majorations en cas d'utilisation abusive ! 

Triche assistée par IA

Des étudiants américains font leurs devoirs par l'intelligence artificielle GPT-3 , spécialisés dans la génération automatique d'articles à partir de concepts clés. Le père, c'est que c'est indétectable.

Contre l'angoisse de l'actualité, écoutez des podcasts

A l'occasion du Paris Podcast Festival, une étude révèle les usages du Français en matière de podcast. Parmi les enseignements : écouter des podcasts adoucit la dureté du réel, contrairement à la télé et aux réseaux sociaux.

L'inno de la semaine : un traducteur de langue non écrite

Le centre de recherche en intelligence artificielle du groupe Meta a mis au point une IA capable de traduire une langue exclusivement orale . Une prouesse technologique qui ouvre de grands espoirs en matière de conversation mondiale (À réécouter : À quoi va servir l'ordinateur géant de Meta ? Interview Antoine Bordes, directeur du laboratoire FAIR) .

LES INTERVIEWS DE LA SEMAINE

Le Wi-Fi comme détecteur de présence

Orange a mis au point un système de détection de présence basé sur les ondes Wi-Fi. C'est l'un des nombreux projets de recherche futuristes présentés lors du Salon de la Recherche et de l'Innovation organisé cette semaine par l'opérateur.

🎙 Jean Bolot, directeur de la recherche d'Orange

Le Lidar pour surveiller les aéroports

Issu de l'univers de la voiture autonome, la technologie Lidar (laser radar) est également utilisée pour surveiller les flux d'usagers dans les aéroports, notamment à Roissy. La "pépite" française Outsight est à l'origine de cette application et prévoit plein d'autres utilisations de cet outil plein de promesses.

🎙 Raul Bravo, fondateur et président d'Outsight

Qu'est-ce qu'un bon mot de passe, selon la CNIL ? 

[PARTENARIAT] La Commission Informatique et Libertés a mis à jour ses directives en matière de mots de passe : il faut absolument choisir un mot de passe long et complexe, en y introduisant des caractères inattendus. Surtout : ne sauvegardez pas vos mots de passe en clair (exit, les petits carnets).

🎙 Benoit Grunemwald, expert cybersécurité chez ESET

Le podcast se porte bien 

Le Paris Podcast Festival avait lieu cette semaine. En vedette : le Canada, grand producteur de "balados". Le podcast connaît un grand succès outre-Atlantique. Comment travaille un professionnel du secteur ? Je reçois mon confrère québécois Bruno Guglielminetti.

🎙 Bruno Guglielminetti, animateur du podcast Mon Carnet 


Cet épisode vous a plu ? Découvrez la série spéciale Vous allez tout comprendre consacrée aux technologies du quotidien.

Transcript

Sommaire

Détecter une présence à la maison juste avec les ondes de votre box Internet. C'est l'un des projets sur lesquels travaillent les chercheurs d'Orange. On en parle avec le directeur de l'innovation de l'opérateur.

[Interview]

Connaissez-vous le Lidar, cette technologie qui vient des voitures autonomes et qui permet aussi de surveiller les aéroports. On verra ça avec la pépite française Outsight.

[Interview]

Les nouveaux conseils de la CNIL pour protéger les mots de passe. Explications de notre partenaire ESET, spécialiste de la cybersécurité.

[Interview]

Enfin, un invité un peu particulier. Dans cet épisode, rdv avec mon confrère et homologue québécois Bruno Guglielminetti, animateur du podcast tech Mon Carnet. Avec lequel on va parler de podcast, précisément.

[Interview]

Un épisode très riche et très tech.

Bienvenue dans le Monde Numérique L'Hebdo #64

 

Actu : Netflix

C'est de plus en plus la guerre sur le marché de la vidéo par abonnement. Netflix, Amazon, Apple, Disney, Paramount bientôt pour ne parler que des principaux et du coup tous ces acteurs semblent plus en plus nerveux et offensifs.Dernière épisode en date : le lancement de la surprenante offre Netflix low cost, à 5,99 euros par mois, récompense l'arrivée de la publicité.

Regardez la vidéo en ligne avec des coupures de pub, comme à la télé, ça risque de faire tout drôle. L'objectif pour la plateforme américaine, c'est de tenter de séduire de nouveaux abonnés qui pourraient ensuite passer à des formules plus chères sans publicité. Et dans le même temps, Netflix, dont les résultats sont diffusés au yoyo depuis les confinements, part en guerre contre les abonnés non payants. C'est-à-dire tous ces gens qui accèdent au service en utilisant les identifiants d'autres personnes. Attention si c'est votre cas. A compter de l'année prochaine, si vous regardez Netflix sur un téléviseur à un autre endroit que l'abonné principal, les généreux abonné qui se sont partagés son compte devraient voir son abonnement majoré d'environ 3 euros.

On ne sait pas encore comme la compagnie va s'y prendre pour savoir où se trouver les uns et les autres. Ni surtout, si inclut cela les étudiants qui n'habitent chez leurs parents qu'une partie de la semaine où les gens qui sont en voyage. Mais en tout cas, Netflix sort les crocs.

Cela dit, avec le bâton vient la carotte et, parallèlement, le service de SVOD va permettre à ceux d'utiliser le compte de quelqu'un d'autre de télécharger leur profil, c'est-à-dire leurs préférences et leur historique de visionnage, afin de les importer dans un nouvel abonnement personnel.

 

Actu : IA ouverte

Une drôle de pratique serait en train de se développer dans des universités américaines : la triche assistée par intelligence artificielle.

De plus en plus d'étudiants utiliseraient l'application GPT-3, de la société Open AI, qui permet de générer automatiquement des textes, pour enregistrer leurs devoirs universitaires.

C'est ce que nous apprenons un reportage du site Vice.com qui cite notamment le cas d'un étudiant – pseudo innovate_rye - un étudiant en première année de biochimie, connu pour ses bonnes notes. Ils utiliseraient le service d'Open Ai pour rédiger la plupart de ses devoirs, qu'il considère comme des « tâches fastidieuses ». C'est ainsi qu'il arrivera à produire en 20 minutes un devoir qui lui aurait pris 2 heures s'il l'avait fait lui-même. Il suffit de donner à la machine les éléments de départ, et le programme fait le reste. Les professeurs n'y voient que du feu.

Le texte produit est similaire à ce qu'il aurait écrit un humain. Pourtant, les professeurs d'universités peuvent aujourd'hui utiliser des logiciels de vérification pour détecter les éventuels plagiats, mais les textes générés par GPT-3 sont passés entre les gouttes et son indétectables car il ne s'agit pas de contenus copiés ailleurs. Ce sont bien des textes entièrement générés

Les étudiants, parait-il, attendent avec impatience la version 4 du logiciel GPT qui devrait être entraîné sur 100 trillions de paramètres et pourra donc produire des contenus encore plus pertinents. Et encore plus indétectables.

 

Actu : Podcast

Qui sont les auditeurs

Comment se porte l'écoute du podcast France ?

Cette semaine, avait lieu à Paris le Podcast Festival. 5ème édition de cet événement consacré au podcasting.

L'occasion de faire le point sur cette forme de média.

A cette occasion, l'Institut CSA et l'agence de communication Havas Paris ont dévoilé leur 4 ème étude consacrée à l'écoute des podcasts natifs. (C'est-à-dire ces podcasts qui ne sont pas des rediffusions d'émissions radio ou télé mais qui sont disponibles uniquement sur les plateformes, comme Monde Numérique.) Le résultat est intéressant car il nous apprend tout d'abord que si le nombre d'auditeurs de podcasts reste stable, la quantité de podcasts écoutés augmente. +19% par rapport à l'an dernier, selon l'ACPM (l'organisme qui mesure l'audience des principaux podcasts). Le podcast reste le média de la mobilité, avec 85 % d'utilisation en voiture, en transports en commun ou dans la rue.

Et c'est aussi un média que l'on consomme le matin en tout cas pour 46% des auditeurs. L'auditeur de podcast type est plutôt jeune adulte, 35 ans en moyenne, urbain, hyper-connecté et grand consommateur de média en général, que ce soit la radio, la télévision ou la musique en ligne...

Cependant, le podcast est encore un média de niche, il faut bien l'avouer, autrement dit, réservé à une « élite », n'ayons pas peur des mots. ;)

Un élément amusant de ce sondage : 68 % des auditeurs ont montré que le podcast adoucit la et la violence du réel, notamment par le rapport aux réseaux sociaux et la télévision.

J'en profite pour vous remercier, vous qui écoutez le Monde Numérique et qui sont de plus en plus nombreux, notamment depuis peu puisque l'audience mensuelle a fait un lien ces dernières semaines. J'aurais l'occasion d'y revenir plus en détail prochainement.

On va répéter le podcast tout à l'heure avec l'interview de mon confrère Bruno Guglielminetti qui est mon invité de la semaine.

 

L'inno de la semaine : Meta traduction

L'innovation de la semaine, elle est signée Meta et elle concerne la traduction automatique. Le centre de recherche en intelligence artificielle de Meta a mis au point pour la première fois un outil capable de traduire une langue exclusivement orale, c'est-à-dire sans documentation écrite.

Cette langue, c'est le hokkien, une langue parlée dans certaines régions de Chine et à Taïwan par l'ethnie Hoklo. C'est une prouesse car les systèmes de traduction automatique ont besoin de s'appuyer sur des textes qui sont ingurgités par l'ordinateur pour entraîner l'IA.

Sans écrit, il a fallu travailler uniquement à partir d'enregistrements audio. Et ce n'est pas une mince affaire.

Ensuite, il a fallu travailler directement sur l'audio.

Le processus est assez compliqué. Je vous passe les détails.

Là, les chercheurs de Meta ont utilisé un appelé "speech-to-unit", que l'on pourrait traduire par "parole vers phonème", qui consistait à "convertir la parole en phonèmes (les sons qu'il ya dans les phrases) et à générer des formes d'onde à partir de ces phonèmes. Ces formes d'onde correspondent aux mots et ce sont elles qui sont « traduites ».

En outre, les IA de traduction sont obligées de passer par une langue intermédiaire pour apprendre à traduire. Normal, c'est l'anglais.

Dans le cas présent, les chercheurs se sont appuyés sur le mandarin comme langue intermédiaire entre l'hokkien et l'anglais.

A l'arrivée, cela a servi à créer un outil informatique qui permet aux personnes parlant uniquement le Hokkien de discuter avec des personnes parlant anglais. Pour l'instant, le système ne permet de traduire qu'une seule phrase à la fois mais il est encore en train de s'améliorer et c'est très prometteur.

Le modèle d'intelligence artificielle de traduction et les données d'évaluation ont été mis en open source, ce qui va permettre à d'autres chercheurs de s'en servir.

Selon Meta, sur les 7000 langues actuellement en usage dans le monde, plus de 40 % n'auraient pas de forme écrite.

L'objectif que s'est fixé le laboratoire FAIR d'intelligence artificielle de Meta est de permettre un jour à tout être humain de converser avec n'importe quel autre être humain, quelle que soit la langue de l'un ou de l' autre.

Si vous voulez en savoir plus sur les travaux dans ce domaine, je vous invite à réécouter l'interview que j'avais faite d'Antoine Borde, le directeur de FAIR, en janvier dernier.

Vous trouverez le lien en description de ce podcast :

à Écouter : A quoi va servir l'ordinateur géant de Meta ? (Antoine Bordes, FAIR)

 

Entretien : Orange

Bonjour Jean Bolot, Directeur de la recherche d'Orange

Cette semaine, Orange organisait le Salon de la recherche et de l'Innovation. Une sorte d'opération portes ouvertes pour montrer les projets sur lesquels travaillent les chercheurs.

Par exemple, une innovation que l'on verra peut-être arriver un jour dans les foyers. Qui s'appelle le Wifi sensing.

De quoi s'agit-il ?       

[Interview Jean Bolot]

Vous pourrez écouter l'interview intégrale du directeur de la recherche d'Orange lundi prochain.

On parle d'autres travaux de recherche étonnants mais aussi des projets qui n'aboutissent jamais à la commercialisation et de la difficulté d'innover pour un opérateur européen face à la concurrence des tout puissants GAFAM.

 

Entretien : Outsight

Si vous prenez l'avion à Paris, à l'aéroport de Roissy, en levant la tête, vous apercevrez peut-être des petites boites, comme des gros pots de yaourt. Ce sont des LIDAR. Des radars laser qui observent et analysent les déplacements des personnes. Pas de panique. Il n'y a aucune identification faciale. C'est totalement anonyme. Les passagers et les employés sont réduits à l'état des points sur un écran.

Développés initialement pour surveiller le respect des contraintes sanitaires anti-covid, les Lidar sont utilisés aujourd'hui pour suivre en temps réel les mouvements des personnes et, par exemple, détecter des attroupements, dû à une panne ou autre.

C'est une technologie qui vient de la voiture autonome.

Pour en savoir plus, je suis rendu au siège de la société Outsight à Paris qui a développé cette technologie Lidar pour les aéroports. Et qui vient de réaliser une levée de fonds de 22 millions d'euros.

Explications de Raul Bravo, fondateur et président d'Outsight.

[Interview Raúl Bravo]

Pour en savoir plus sur le Lidar. Sur le fonctionnement de cette technologie et sur toutes les applications possibles. Rendez-vous mardi prochain. Avec l'interview intégrale de Raul Bravo, pdt d'Outsight.

 

Entretien : ESET

Bonjour Benoit Grunemwald, spécialiste cybersécurité chez ESET, partenaire du Monde Numérique.

Ravi de vous retrouver.

La CNIL vient de mettre à jour ses recommandations en matière de mots de passe.

[Interview Benoit Grunemwald]

 

Entretien : Bruno

Je vous parle tout à l'heure. Cette semaine s'est tenue le Paris Podcast Festival. Cette année, le Canada était à l'honneur.

Le Canada, notamment le Québec, est très actif en matière de « balado », comme on dit là-bas. Pour en parler, quoi de plus normal que de donner la parole à confrère et ami Bruno Guglielminetti créateur et animateur du podcast Mon Carnet depuis 2016. Une petite conversation à bâton rompu, enregistrée dans le tout nouveau studio de Monde Numérique à Paris. Selon Bruno, le Paris Podcast Festival est en train de gagner ses lettres de noblesse.

[Interview Bruno Guglielminetti]

Vous pourrez découvrir l'intégralité de mon entretien avec Bruno Guglielminetti en épisode à part dans le courant de la semaine prochaine. Et si vous écoutez Mon Carnet, vous pourrez écouter l'interview que j'ai donnée à Bruno.

 

C'est fini. Merci de l'avoir attendu jusqu'au bout. La semaine prochaine.

N'hésitez pas à dire en commentaire ce que vous en pensez pour les autres utilisateurs qui passent par là. Dites pourquoi vous avez choisi d'écouter le podcast et s'il a répondu à vos attentes.

  Je vous salue.

A samedi prochain.

 

Benoit Grunemwald Profile Photo

Benoit Grunemwald

Expert Cyber Sécurité chez ESET France

Expert Cyber Sécurité chez ESET France & Afrique Francophone

Bruno Guglielminetti Profile Photo

Bruno Guglielminetti

Podcasteur spécialiste du numérique

Producteur du podcast "Mon Carnet", consultant et conférencier. Spécialiste du numérique depuis 1994.

Raul Bravo Profile Photo

Raul Bravo

Fondateur et président d'Outsight

Jean Bolot Profile Photo

Jean Bolot

Directeur de la Recherche d'Orange