October 01, 2022
L'HEBDO #61 : spécial France Digitale Day 2022 #FDDAY

Cette semaine, nous sommes au France Digitale Day qui rassemble les startup européennes à Paris. Sans oublier l'actu de la semaine. Bonne écoute !


Pluie de nouveaux produits Amazon

Le géant américain a présenté une disquette d'objets connectés, notamment : un nouvel assistant vocal Alexa Doté, pour la première fois, d'un thermomètre intégré, un téléviseur intégrant le système Fire TV et une nouvelle liseuse Kindle avec stylet. 

Dall-E : la création artistique par IA

L'étonnant système Dall-E, qui permet de créer des images surréalistes à partir d'une requête en langage naturel, grâce à l'intelligence artificielle, s'ouvre au grand public. Désormais, n'importe qui peut l'utiliser. À découvrir sur le site Dall-E . Meta vient également de lancer un outil en ligne un peu similaire qui permet de créer des vidéos grâce à l'intelligence artificielle : Make a video.

Femme sur un scarabée géant à la manière de Van Gogh (Dall-D)Femme sur un scarabée géant à la manière de Van Gogh (Dall-E)

L'innovation de la semaine

L'innovation de la semaine, c'est un PC à écran présenté par Intel et Samsung Display. L'appareil ressemble à une tablette de 13 pouces qui se transforme en écran grand format de 17 pouces, grâce à un système d'enroulement. L'ordi du futur ? 

Spécial #FFDAY 2022

Le gratin des startups s'est retrouvé cette semaine à Paris à l'occasion du France Digitale Day, organisé par l'association France Digitale. L'occasion de faire le point sur l'innovation en France avec plusieurs invités :

"Aujourd'hui, les startup veulent innover au service de l'humain et de la planète"

🎙 Maya Noel, Directrice Générale de France Digitale

"Avec Syroco, nous innovons pour décarboner le transport maritime"

🎙 Alex Caizergues, co-fondateur et CEO de Syroco 

"Cafeyn est un peu le Netflix ou le Spotify de l'information en ligne"

🎙 Ari Assuied, fondateur de Cafeyn 

"Ornikar veut proposer tout ce dont les jeunes conducteurs ont besoin, du permis de conduire à l'assurance auto"

🎙 Benjamin Gaignault, co-fondateur d'Ornikar 

"Nous misons sur les entrepreneurs qui font rêver mais ont les pieds sur terre"

🎙 Stéphanie Hospital, fondatrice et CEO de OneRagtime 


Cet épisode vous a plu ? Découvrez la série spéciale Vous allez tout comprendre consacrée aux technologies du quotidien.

Transcript

Sommaire

Spécial startup innovante et responsable cette semaine dans Monde Numérique. Un numéro spécial enregistré à l'occasion du France Digital Day qui s'est tenu à Paris le 28 septembre.

On va parler innovation au service de l'environnement et du transport maritime avec Syroco. On va parler aussi d'informations en ligne sur abonnement avec Cafeyn. On s'intéresse également au financement des startups, avec une investisseuse, Stéphanie Hospital de One Ragtime.

Voilà, ce n'est qu'un aperçu de ce qui vous attend dans cet épisode. Mais avant cela comme chaque semaine l'actu. Avec les nouveautés Amazon, des images produites par intelligence artificielle et un ordinateur à écran déroulable.

Bienvenue dans cet épisode #61

 

Actu : Amazon

L'actu de la semaine, c'est notamment une pluie de nouveaux produits signés Amazon. Amazon n'est pas Apple ou Samsung. Ce n'est pas un spécialiste du matériel. C'est surtout l'assistant vocal Alexa. Mais depuis plusieurs années la marque multiplie les produits connectés, à commencer bien sûr par les enceintes intelligentes.

Il en existe déjà une kyrielle mais Amazon a dévoilé cette semaine de nouveaux modèles. Notamment des Echo Dot en forme de boules. Dont une qui est dotée d'une fonctionnalité particulière : un thermomètre intégré. Et oui, ça parait tout bête, mais ce n'est pas courant. Parmi les nombreux appareils électroniques qui nous entourent et qui sont pourtant bardés de capteurs (smartphones, tablettes, ordinateurs, assistants vocaux) pratiquement aucun n'est capable de répondre à cette question toute bête « quelle température fait-il dans la pièce ». Sauf si on utilise parallèlement un thermomètre connecté.

Et bien, désormais, Alexa pourra indiquer la température quand on lui demandera grâce à ce thermomètre intégré directement dans l'appareil. Une information utile notamment par ces temps d'appel aux économies de chauffage.

Autre nouveauté annoncée par Amazon : un téléviseur .

C'est une première pour cette marque. Baptisé Omni QLED, il s'agit, comme son nom l'indique, d'un écran à technologie QLED avec une sa dalle, 4K, disponible en deux tailles : 65 et 75 pouces, aux prix de 800 et 1100 dollars. Quel est l'intérêt d'acheter un téléviseur Amazon ? C'est de pouvoir bénéficier de l'environnement et de l'interface Amazon Fire. Qui n'est pas plutôt pas mal. Et que l'on n'avait jusqu'à présent qu'en connectant sur sa télé un accessoire Fire TV, c'est-à-dire une clé Fire TV ou le cube Fire TV, encore plus évolué dont une nouvelle version a d 'a également été annoncée. A noter que les téléviseurs proposeront aussi l'affichage d'œuvres d'art en écran de veille, comme les modèles The Frame de Samsung. Reste à savoir si tous ces produits seront disponibles en France à plus ou moins brève échéance.

D'autres produits ont également été annoncés. Notamment, une télécommande avec Alexa, un appareil à poser sur sa table de nuit pour analyser la qualité du sommeil, mais sans capteur, juste par détection de mouvements que l'on fait quand on dort et grâce à la machine learning.

Enfin, Amazon annonce également une nouvelle liseuse Kindle sur laquelle on peut écrire avec un stylet. La Kindle Scribe. Cela fait penser un peu à la tablette tactile Remarkable ou celle du français Bookeen. C'est une tablette grand format de 10,2 pouces à encre électronique (monochrome, rien à voir avec un iPad). On peut prendre des notes, griffonner des dessins, etc. La Kindle Scribe est annoncée à 370 euros pour fin novembre.

Voilà pour les annonces Amazon. Il est intéressant d'observer comment cette marque continue donc de lancer des produits électroniques physiques, au-delà des services. On y voit clairement une réelle volonté de prendre place sur le marché mondial des objets connectés aux côtés d'Apple et Google, notamment.

Notamment grâce à l'assistante Alexa. Mais la tâche s'annonce ardue, car les consommateurs déjà habitués aux environnements technologiques existants ne sont peut-être pas prêts à changer leurs habitudes en optant pour l'univers Amazon.

 

Actu : Dall E

L'actu de la semaine, c'est aussi de l'intelligence artificielle et de la création artistique avec l'ouverture au grand public du site Dall E. Alors, pas le peintre catalan Dali. Cela s'écrit DALL-E. Mais il y a quand même une allusion volontaire à Salvador Dali, car il s'agit d'un générateur automatique d'images surréalistes par intelligence artificielle.

Un service développé par la société américaine Open AI.

Dall E, c'est un truc incroyable, ne se sont d'ailleurs pas emparé de nombreux artistes et qui est en train de repousser les limites de la création. En fait, il suffit de taper une phrase en toutes lettres et le logiciel fabrique sous vos yeux ébahis des images correspondant à votre demande. Je me suis amusé à tester par exemple des demandes comme « un journaliste interviewant un animal à Paris » ou « femme sur un scarabée géant à la manière de Van Gogh ». Le résultat est assez incroyable. Cela fonctionne donc grâce à l'IA. À partir de millions d'images ingurgitées à l'avance et grâce au système GPT-3 pour comprendre le sens de la phrase qu'on tape (en anglais).

Dall-E compose des images, pixels par pixels, en s'inspirant des photos qu'il a analysées précédemment. Il est même capable de créer des images photo-réalistes, c'est-à-dire qui ressemble vraiment à des photos. On peut voir, par exemple, de fausses photos de chiens ou de chats avec toutes sortes de déguisements et on a vraiment l'impression que ce sont de vraies photos.

L'accès à Dall-E était jusqu'à présent réservé qu'aux professionnels, qui devait s'inscrire sur liste d'attente. Open Ai avait peur notamment que des personnes malintentionnées ne s'amusent à créer des contenus choquants ou s'en servent pour produire des images à des fins de désinformation.

Il est désormais accessible à tous. C'est sans doute pour cette raison que, même maintenant, certains termes sont interdits. Par exemple, on ne peut pas demander une image avec le président français Emmanuel Macron. Mais les possibilités restent quand même immenses. Et le résultat est vraiment impressionnant. Si vous voulez essayer, vous trouverez le lien dans la description de ce podcast. Il faut s'inscrire et ensuite sur un crédit de 50 images gratuites à générer soi-même selon ses délires.

Je vous mets également mon image de femme sur un scarabée géant à la manière de Van Gogh en illustration sur le site MondeNumerique.info, dans la description de cet épisode. Ce n'est pas tout. C'est une vraie tendance en fait puisque Meta, la société de Mark Zuckerberg, travaille sur un projet similaire pour la vidéo. La compagnie a lancé cette semaine une plateforme qui s'appelle Make-A-Video  et qui va plus loin que Dall-E puisqu'il s'agit d'un générateur de vidéo grâce à l'intelligence artificielle. Vous saisissez une requête et la machine vous sortez une sorte de GIF animé correspondant à vos fantasmes.

Pour l'instant, le système n'est pas encore accessible à tout le monde, mais on peut s'inscrire pour être mis en liste d'attente. Il y a des exemples de vidéos diffusées par le programme sur le site Make A Vidéo. Lien également disponible dans la description de ce podcast.

 

L'inno de la semaine

L'innovation de la semaine, elle est signée Intel, le fabricant de microprocesseurs et Samsung. Plus exactement Samsung Display, la division-écran du géant coréen. Les deux marques ont présenté cette semaine un prototype d'ordinateur portable doté d'un écran affiché. Surfant sur la tendance des écrans souples, utilisé pour faire des smartphones pliables, Samsung Display a mis au point ce drôle d'appareil.

En fait, cela ressemble à une tablette, sans clavier physique, qui peut passer de 13 à 17 pouces, par étirement de l'écran. Il y a apparemment un petit moteur qui déroule l'écran souple quand on appuie sur un bouton. Un peu comme un parchemin. Cette nouvelle catégorie d'appareils a déjà un nom : les « slideables », autrement dit les « coulissants ». Et cela pourrait être ce à quoi ressembleront nos ordis portables dans le futur.

L'idée, c'est de répondre au besoin de modularité en termes d'écrans. Comme pour les smartphones. Parfois on peut se contenter d'un écran de taille réduite, en plus facilement transportable. Mais parfois on a besoin de travailler sur un écran plus grand. Et c'est là où entre en jeu cet écran à géométrie variable.

Est-ce vraiment le PC du futur ? Trop pour le dire. D'autant que, pour le moment, il ne s'agit que d'une démo technique. Aucune date de sortie ni aucun prix n'ont été annoncés. Le fabricant chinois Oppo avait présenté en 2020 un smartphone avec un écran déroulable un peu dans le même genre. On appuie sur un petit bouton et l'appareil s'agrandit alors qu'on l'a en main. Une belle prouesse technique, mais qui n'a pas rencontré un grand succès commercial.

 

Promo

Avant d'aller plus loin, quelques nouvelles rapides de ce podcast. Vous avez été nombreux à répondre au petit sondage proposé sur le site MondeNumérique.info. Vous pouvez continuer d'ailleurs à donner votre avis, j'en serais ravi et je vous en remercierai. J'ai compris que vous avez compté de nombreux à apprécier de pouvoir écouter à la fois l'émission Hebdo et les interviews séparées chaque semaine.

Donc on va procéder à nouveau à des petits changements sur le fil du podcast Monde Numérique avec le retour des interviews qui seront cependant mieux diffusés pour faciliter l'écoute.

Tout de suite, on passe aux interviews du Monde Numérique. Vous avez le choix, soit, de continuer l'écoute de cet épisode, soit, de passer aux interviews en version longue en cliquant sur l'épisode suivant. Et tout de suite, direction le musée des arts forains à Paris où se déroule cette semaine l'événement France Digitale Day 2022.

 

 

 

Maya Noël Profile Photo

Maya Noël

Directrice Générale de France Digitale

Stéphanie Hospital Profile Photo

Stéphanie Hospital

Fondatrice de One Ragtime

Benjamin Gaignault Profile Photo

Benjamin Gaignault

Co-fondateur d'Ornikar

Ari Assuied Profile Photo

Ari Assuied

Fondateur de Cafeyn

Alex Caizergues Profile Photo

Alex Caizergues

Fondateur de Syroco