July 9, 2022

Emission #55 ▶︎ Gadgets tech d'été, JO & cybercriminalité, 20 ans de révolution numérique

Au sommaire : Meta banni d'Europe à cause des données personnelles ? Des produits high-tech liés à l'image pour l'été, les JO de 2024 menacés par les cybercriminels et la révolution numérique vue par un pionnier des télécoms.


L'ACTU DE LA SEMAINE

• Les applis Meta dans le collimateur de l'Europe
• La cryptomonnaie de Mark Zuckerberg enterrée
• L'IA au service du football
• Alexa dans les hôtels

LES INTERVIEWS DE LA SEMAINE

🔵 Philippe Dewost, directeur de l'école d'ingénieurs en informatique Epita

"L'Europe se croit à la table des négociations entre les Etats-unis et la Chine alors qu'elle est au menu"

En 20 ans, tout a changé. Le monde des télécoms a cédé la place au monde des services Internet. De Wanadoo au metavers... Décryptage de cette révolution numérique par un vétéran du secteur qui pense que l'essentiel est fait mais que l'histoire continue avec les cryptomonnaies et les metavers.

Aux débuts d'Internet, Philippe n'est pas encore directeur d'Epita . À l'époque, il revend sa startup à Apple et co-fonde le service d'accès à Internet Wanadoo (France Telecom). Il raconte cette époque qui a changé le monde dans un livre intitulé " De mémoire vive " (éditions Première Partie). Philippe Dewost livre une analyse sans concession de la transformation numérique que les opérateurs télécoms n'ont pas vu venir et qui semblent laisser l'Europe au bord du chemin. " L'Europe se croit à la table des négociations entre les Etats-unis et la Chine alors qu'elle est au menu", dit-il avec provocation. Pour lui, la révolution la plus importante au sein même de la révolution numérique est celle des cryptomonnaies, qui se concrétise avec le métavers.. Une interview puissante, qui éclaire sur les racines de notre monde technologique actuel .

🔵 Christophe Séfrin, journaliste high-tech à 20 minutes

“…l'idée d''un livre photo audio. On peut ainsi tourner les pages comme si on changeait les morceaux de musique sur un baladeur et écouter le son associé à chaque page…”

Une mini-imprimante, un livre-photo audio et un projecteur vidéo à courte focale hyper musclé... Christophe Séfrin nous présente 3 produits innovants spéciaux vacances.

Chaque mois, Christophe nous propose un focus sur des produits numériques. L'imprimante de poche Instax Link Wide de Fujifilm  permet d'imprimer ses photos à partir de son smartphone. Contrairement aux autres appareils de ce genre, cette mini-imprimante est capable de réaliser des tirages d'assez grand format. L'appareil est vendu moins de 150 euros. Coup de coeur : un livre photo "audio", signé Akasha Editions . Il s'agit d'un concept insolite de livre photo, qui se double d'un appareil électronique muni qui diffuse des sons associés aux images. Chaque fois que l'on tourne une page, on peut écouter un souvenir (pleur d'un bébé, parole d'un grand-parent...).Le projet est proposé en crowdfunding. Enfin, gros plan sur le projecteur  Screeneo U4 de Philips . Il s'agit d'un projecteur courte focale, c'est-à-dire qui peut être placé au pied d'un mur blanc, sans recul. L'appareil peut afficher des images jusqu'à 2 mètres de diagonale. Originalité pour un produit proposé d'un grand constructeur : Screeneo est proposé en financement participatif. 

🔵   Benoit Grunemwald, expert cybersécurité au sein de la société spécialisée ESET

"On peut imaginer des activistes qui tentent de faire passer des messages en piratant les rediffusions, des pirates qui écoutent les téléphones portables des coachs pour percer leurs stratégies ou encore de faux sites Web proposés des faux billets aux spectateurs"

[PARTENARIAT] Les professionnels de la cybersécurité sont sur les dents. Ils ont délivré une vague de cybercriminalité lors des futurs Jeux Olympiques. Dès aujourd'hui, les attaquants et les défenseurs se préparent.

Comme chaque événement majeur, les JO de 2024 risquent en effet, de donner lieu à des cyberattaques en grand nombre. Pour mémoire, les Jeux Olympiques de Tokyo auraient fait l'objet de 450 millions de tentatives de cyberattaques. « On peut imaginer des activistes qui tentent de faire passer des messages en piratant les rediffusions, des pirates qui écoutent les téléphones portables des coachs pour percer leurs stratégies ou encore de faux sites Web proposés des faux billets aux spectateurs », explique Benoit Grunemwald.

Bonne écoute !

❤️ Monde numérique vous plaît ? Notez l’émission sur Apple Podcasts 

Benoit Grunemwald Profile Photo

Benoit Grunemwald

Expert Cyber Sécurité chez ESET France

Expert Cyber Sécurité chez ESET France & Afrique Francophone

Christophe Sefrin Profile Photo

Christophe Sefrin

Journaliste high-tech à 20 minutes

Christophe teste de nombreux produits tech dans une optique grand public.

Philippe Dewost Profile Photo

Philippe Dewost

Directeur de l'école d'ingénieurs en informatique Epita